MENU DE TRANSPOSITION

Utilisez le menu situé à droite pour transposer la chanson. Attention cependant, il est fort probable que les accords soient plus ou moins décalés en fonction de la tonalité choisie, et les exemples de jeu parfois donnés en début de grille ne seront pas mis jour par ce menu. Si un item du menu apparait en rouge, c'est qu'il correspond à la tonalité d'origine du morceau (tel que chanté par Brassens). Vous pouvez utiliser le mode « Images » pour vous assurez que tous les accords et seulement les accords sont bien remplacés.


 

LE VERGER DU ROI LOUIS


Paroles : Théodore de Banville
Musique : Georges Brassens


Mim               Ré          Mim                  Ré        Mim
Sur ses larges bras étendus, La forêt où s'éveille Flore,
    Ré           Do            Ré    Sim        Mim  Ré        Mim
A des chapelets de pendus, Que le matin caresse et dore.
Mim                        Ré          Mim                              Ré        Mim
Ce bois sombre, où le chêne arbore, Des grappes de fruits inouïs
           Ré       Do           Ré      Sim           Mim   Ré    Mim
Même chez le Turc et le More, C'est le verger du roi Louis.

Tous ces pauvres gens morfondus, Roulant des pensers qu'on ignore,
Dans des tourbillons éperdus, Voltigent, palpitants encore.
Le soleil levant les dévore. Regardez-les, cieux éblouis,
Danser dans les feux de l'aurore. C'est le verger du roi Louis.

Ces pendus, du diable entendus, Appellent des pendus encore.
Tandis qu'aux cieux, d'azur tendus, Où semble luire un météore,
La rosée en l'air s'évapore, Un essaim d'oiseaux réjouis
Par-dessus leur tête picore. C'est le verger du roi Louis.

Mim                 Ré             Mim                       Ré         Mim
Prince, il est un bois que décore, Un tas de pendus enfouis
         Ré            Do       Ré      Sim          Mim   Ré    Mim  Ré Mim
Dans le doux feuillage sonore. C'est le verger du roi Louis !

 

 


 
TONALITE












Basculer en notation anglo-saxonne/française