MENU DE TRANSPOSITION

Utilisez le menu situé à droite pour transposer la chanson. Attention cependant, il est fort probable que les accords soient plus ou moins décalés en fonction de la tonalité choisie, et les exemples de jeu parfois donnés en début de grille ne seront pas mis jour par ce menu. Si un item du menu apparait en rouge, c'est qu'il correspond à la tonalité d'origine du morceau (tel que chanté par Brassens). Vous pouvez utiliser le mode « Images » pour vous assurez que tous les accords et seulement les accords sont bien remplacés.


 

L'ANCÊTRE


Paroles & Musique : Georges Brassens

Tonalité de l'intro façon M. LeForestier


Do                      Sol7       Do7       Fa   Fam                        Lam            Ré7           Sol7
Notre voisin l'ancêtre était un fier galant, Qui n'emmerdait personne avec sa barbe blanche,
Do                         Sol7                     Do7        Fa      Fam           Lam                   Ré7 Sol7 Do
Et quand le bruit courut qu'ses jours étaient comptés, On s'en fut à l'hospice afin de l'assister.

            La7                                                             Solm                          La7
On avait apporté les guitares avec nous, Car devant la musique, il tombait à genoux,
             Ré7                                         Lam                                       Sol7       Do (bis)
Excepté toutefois les marches militaires, Qu'il écoutait en se tapant le cul par terre (bis)
           La7                                                         Solm                                La7
Émules de Django, disciples de Crolla, Toute la fine fleur des cordes était là
               Ré7                                             Lam                                 Sol7        Do (bis)
Pour offrir à l'ancêtre, en signe d'affection, En guise de viatique, une ultime audition (bis)

Fa                     Do7         Fa7        Sib     Sibm        Rém    Sol7      Do7
Hélas ! les carabins ne les ont pas reçus, Les guitares sont restées à la porte cochère,
Fa                     Do7         Fa7       Sib   Sibm                  Fa                        Sol7 Do7 Fa Sol7
Et le dernier concert de l'ancêtre déçu, Ce fut un pot-pourri de cantiques, peuchère !
Do                                                              Do7                                                       Fa
Quand nous serons ancêtres, Du côté de Bicêtre, Pas de musique d'orgue, oh ! non,
                           Mim     Rém                    La7      Fa                                          Mi7 La7 Ré7 Sol7 Do
Pas de chants liturgiques, Pour qui avale sa chique, Mais des guitares, cré nom de nom ! (bis)

               La7                                                        Solm                         La7
On avait apporté quelques litres aussi, Car le bonhomme avait la fièvre de Bercy
                Ré7                                          Lam                              Sol7        Do
Et les soirs de nouba, parole de tavernier, A rouler sous la table il était le dernier (bis)
                 La7                                                               Solm                            La7
Saumur, Entre-deux-mers, Beaujolais, Marsala, Toute la fine fleur de la vigne était là
                Ré7                                            Lam                                Sol7       Do
Pour offrir à l'ancêtre, en signe d'affection, En guise de viatique, une ultime libation (bis)

Fa                    Do7           Fa7         Sib      Sibm            Rém         Sol7     Do7
Hélas ! les carabins ne les ont pas reçus, Les litres sont restés à la porte cochère,
Fa                    Do             Fa7    Sib  Sibm                Fa                              Sol7 Do7 Fa Sol7
Et l' coup de l'étrier de l'ancêtre déçu, Ce fut un grand verre d'eau bénite, peuchère !
Do                                                              Do7                                                      Fa
Quand nous serons ancêtres, Du côté de Bicêtre, Ne nous faites pas boire, oh ! non,
                          Mim    Rém             La7    Fa                                          Mi7 La7 Ré7 Sol7 Do
De ces eaux minérales, Bénites ou lustrales, Mais du bon vin, cré nom de nom ! (bis)

                 La7                                                     Solm                          La7
On avait emmené les belles du quartier, Car l'ancêtre courait la gueuse volontier.
                  Ré7                                              Lam                                      Sol7           Do
De sa main toujours leste et digne cependant, Il troussait les jupons par n'importe quel temps (bis).
                La7                                                   Solm                                La7
Depuis Manon Lescaut jusques à Dalila, Toute la fine fleur du beau sexe était là
               Ré7                                             Lam                                 Sol7        Do
Pour offrir à l'ancêtre, en signe d'affection, En guise de viatique, une ultime érection (bis).
Fa                Do7             Fa7           Sib Sibm                   Rém           Sol7 Do7
Hélas ! les carabins ne les ont pas reçues, Les belles sont restées à la porte cochère,
Fa                     Do7            Fa7  Sib Sibm      Fa                       Sol7 Do7 Fa Sol7
Et le dernier froufrou de l'ancêtre déçu, Ce fut celui d'une robe de sur, peuchère !
Do                                                               Do7                                                  Fa
Quand nous serons ancêtres, Du côte de Bicêtre, Pas d'enfants de Marie, oh ! non,
                                 Mim    Rém                      La7    Fa                                          Mi7 La7 Ré7 Sol7 Do
Remplacez-nous les nonnes, Par des belles mignonnes, Et qui fument, cré nom de nom ! (bis)

 

 


 
TONALITE












Basculer en notation anglo-saxonne/française