MENU DE TRANSPOSITION

Utilisez le menu situé à droite pour transposer la chanson. Attention cependant, il est fort probable que les accords soient plus ou moins décalés en fonction de la tonalité choisie, et les exemples de jeu parfois donnés en début de grille ne seront pas mis jour par ce menu. Si un item du menu apparait en rouge, c'est qu'il correspond à la tonalité d'origine du morceau (tel que chanté par Brassens). Vous pouvez utiliser le mode « Images » pour vous assurez que tous les accords et seulement les accords sont bien remplacés.


 

GRAND-PÈRE


Paroles & Musique : Georges Brassens


Sim                        Mim            La7                     Ré
Grand-Père suivait en chantant, La route qui mène à cent ans
Sim                    Mim               Fa#7      Sim
La mort lui fit au coin du bois, L'coup du père François.
                          Mim           La7                      Ré
L'avait donné de son vivant, Tant de bonheur à ses enfants
Sim                          Mim         Fa#7      Sim
Qu'on fit pour lui en savoir gré, Tout pour l'enterrer.
Si7                                          Mim
Et l'on courut à toutes jambes, Quérir une bière mais
                    Sim                                                      Mi7             La7
Comme on était légers d'argent, Le marchand nous reçut à bras fermés.

Refrain :
Ré                                                                                                        Si7              Mim
« Chez l'épicier, pas d'argent pas d'épices, Chez la belle Suzon, pas d'argent pas de cuisse
                              Fa#7 Sim         Mim    Fa#7        Sim Fa#7 Sim
Les morts de basse condition, C'est pas de ma juridiction ! »

La7
Or, j'avais hérité d'Grand-Père, Une paire de bottes pointues
S'il y a des coups d'pied que'qu'part qui s'perdent, C'lui-là toucha son but !
La7   Ré
C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre (Bis)
La7          Ré        La7          Ré         La7   Ré                           Mim La7 Ré
Ah ! c'est pas joli, Ah ! c'est pas poli, A une fesse qui dit merde à l'autre
La7                 Ré               Mim    Fa#7     Si7
Bon papa, Ne t'en fais pas, Nous en viendrons,
Mim    La7             Ré    Sim    Mim    La7     Ré Fa#7
A bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond.

Le mieux à faire et le plus court, Pour qu'l'enterrement suivit son cours
Fut de borner nos prétentions, À une bière d'occasion.

Contre un pot de miel on acquit, Les quatre planches d'un mort qui
Rêvait d'offrir quelques douceurs, À une âme sur.

Et l'on courut à toutes jambes, Quérir un corbillard mais
Comme on était légers d'argent, Le marchand nous reçut à bras fermés.

Au refrain

Ma botte partit mais je m'refuse, De dire vers quel endroit
Ça rendrait les dames confuses, Et je n'en ai pas le droit

C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre (Bis)
Ah ! c'est pas joli, Ah ! c'est pas poli, A une fesse qui dit merde à l'autre

Bon papa, Ne t'en fais pas, Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond.

Le mieux à faire et le plus court, Pour qu'l'enterrement suivit son cours
Fut de porter sur notre dos, L'funèbre fardeau

S'il eût pu revivre un instant, Grand-Père aurait été content
D'aller à sa dernière demeure, Comme un empereur

Et l'on courut à toutes jambes, Quérir un goupillon mais
Comme on était légers d'argent, Le marchand nous reçut à bras fermés.

Au refrain

Avant même que le vicaire, Ait pu lâcher un cri
J'lui bottai l'cul au nom du Père, Du Fils, et du Saint-Esprit

C'est depuis ce temps-là que le bon apôtre (Bis),
Ah ! c'est pas joli, Ah ! c'est pas poli, A une fesse qui dit merde à l'autre

Bon papa, Ne t'en fais pas, Nous en viendrons
À bout de tous ces empêcheurs d'enterrer en rond. (Bis)

 

 


 
TONALITE












Basculer en notation anglo-saxonne/française