MENU DE TRANSPOSITION

Utilisez le menu situé à droite pour transposer la chanson. Attention cependant, il est fort probable que les accords soient plus ou moins décalés en fonction de la tonalité choisie, et les exemples de jeu parfois donnés en début de grille ne seront pas mis jour par ce menu. Si un item du menu apparait en rouge, c'est qu'il correspond à la tonalité d'origine du morceau (tel que chanté par Brassens). Vous pouvez utiliser le mode « Images » pour vous assurez que tous les accords et seulement les accords sont bien remplacés.


 

CE N'EST PAS TOUT D'ÊTRE MON PÈRE


Paroles & Musique : Georges Brassens


Ré                                   La7  Ré                          La7
Du fait qu'un couple de fieffés, Minables a pris le café
Ré                                        La7      Sol           Ré    Sol         Ré
Du pauvre, on naît et nous voilà, Contraints d'estimer ces gens-là.
Ré                                        La7  Ré                                    La7
Parce qu'un minus de cinq à sept, Chevauche une pauvre mazette
Ré                             La7    Sol      Ré       Sol         Ré
Qui resta froide, sortit du, Néant un qui n'aurait pas dû.
Mim Mi#dim Ré    Si7                     Mim La7       Ré Si7
Ce n'est pas tout d'être mon père, Il faut aussi me plaire.
Mim Mi#dim Ré       Si7                  Mim   La7  Ré
Être mon fils ce n'est pas tout, Il faut me plaire itou.
Mim Mi#dim Ré    Si7                Mim      La7    Ré Si7
Trouver son père sympathique, C'est pas automatique.
Mim Mi#dim Ré     Si7              Mim     La7   Ré
Avoir un fils qui nous agrée, Ce n'est pas assuré.

Quand on s'avise de venir, Sur terre, il faut se prémunir
Contre la tentation facile, D'être un rejeton d'imbécile.
Ne pas mettre au monde un connard, C'est malcommode et c'est un art
Que ne pratique pas souvent, La majorité des vivants.
Ce n'est pas tout d'être mon père, Il faut aussi me plaire.
Être mon fils ce n'est pas tout, Il faut me plaire itou.
Trouver son père sympathique, C'est pas automatique.
Avoir un fils qui nous agrée, Ce n'est pas assuré.

L'enfant naturel, l'orphelin, Est malheureux et je le plains,
Mais, du moins, il n'est pas tenu, Au respect d'un père inconnu.
Jésus, lui, fut plus avisé, Et plutôt que de s'exposer
A prendre un crétin pour papa, Il aima mieux n'en avoir pas.
Ce n'est pas tout d'être mon père, Il faut aussi me plaire.
Être mon fils ce n'est pas tout, Il faut me plaire itou.
Trouver son père sympathique, C'est pas automatique.
Avoir un fils qui nous agrée, Ce n'est pas assuré.

C'est pas un compte personnel, Que je règle ; mon paternel,
Brave vieux, me plaisait beaucoup, Était tout à fait à mon goût.
Quant à moi qui, malgré des tas, De galipettes de fada,
N'ai point engendré de petits, J'n'ai pas pu faire d'abrutis.
Ce n'est pas tout d'être mon père, Il faut aussi me plaire.
Être mon fils ce n'est pas tout, Il faut me plaire itou.
Trouver son père sympathique, C'est pas automatique.
Avoir un fils qui nous agrée, Ce n'est pas assuré.

 

 


 
TONALITE












Basculer en notation anglo-saxonne/française