LE GRAND VICAIRE


Paroles : Georges Brassens, d'après une chanson traditionnelle.
Musique : Gérard Rinaldi Jean Sarrus Gérard Filipelli


Ré                                            La
A la Pentecôte, Quand l'herbe est trop haute
Ré                             La   Sol                           La
Moi je la coupe à la faux, Ma femme l'entasse au râteau
Sim             Mi       Ré          La
Et l'curé la broute, Et l'curé la broute
Ré                                            La
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
Ré                             La   Sol               La
N'a jamais pu la brouter, N'a jamais pu la brouter
Sim                    Mi       Sol        La        Ré
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Quand se paralyse, La cloche de l'église
Moi j'dis qu'il faut réfléchir, Ma femme dit qu'il faut agir
Et l'curé la branle, Et l'curé la branle
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
N'a jamais pu la branler, N'a jamais pu la branler
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Mib                                                  Sib
Chez nous sur nos crânes, Foin de bonnets d'âne
Mib                       Sib   Sol#                   Sib
Moi je porte des képis, Ma femme porte des bibis
Dom             Fa       Mib          Sib
Et l'curé des calottes, Et l'curé des calottes
Mib                                            Sib
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
Mib                   Sib   Sol#               Sib
N'a jamais décalotté, N'a jamais décalotté
Dom                    Fa       Sol#        Sib        Mib
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Quand sur notre place, On vend de la glace
Moi je dis : « j'veux pas transir », Ma femme dit : « j'veux pas grossir »
Et l'curé la suce, Et l'curé la suce
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
N'a jamais pu la sucer, N'a jamais pu la sucer
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Mi                               Si
Si par aventure, Arrive une voiture
Mi                                  Si   La                           Si
Moi je m'occupe du moteur, Et ma femme des visiteurs
Do#m             Fa#       Mi          Si
Et l'curé des charges, Et l'curé des charges
Mi                                            Si
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
Mi                            Si   La               Si
N'a jamais pu décharger, N'a jamais pu décharger
Do#m                    Fa#       La        Si        Mi
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

S'il se présente une, Flaque inopportune
Moi j'l'évite en vieux lascar, Ma femme fait le grand écart
Et l'curé la saute, Et l'curé la saute
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
N'a jamais pu la sauter, N'a jamais pu la sauter
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Fa                                               Do
Quand il faut remettre, Du tulle aux fenêtres
Fa                             Do   Sib                       Do
Moi je porte les anneaux, Ma femme porte les rideaux
Rém             Sol       Fa          Do
Et l'curé la tringle, Et l'curé la tringle
Fa                                            Do
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
Fa                        Do   Sib               Do
N'a jamais pu la tringler, N'a jamais pu la tringler
Rém                    Sol       Sib        Do        Fa
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Quand on rouvre sans clause, Une maison close
Moi je vais la contester, Ma femme va la visiter
Et l'curé l'habite, Et l'curé l'habite
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
N'a jamais pu la bitter, N'a jamais pu la bitter
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Fa#                                                  Do#
Quand une mouche vole, Tout le monde s'affole
Fa#                          Do#   Si                           Do#
Moi je dis quelle sale bête, Ma femme attrape une tapette
Ré#m             Sol#       Fa#          Do#
Et l'curé l'encule, Et l'curé l'encule
Fa#                                            Do#
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
Fa#                        Do#   Si               Do#
N'a jamais pu l'enculer, N'a jamais pu l'enculer
Ré#m                    Sol#       Si        Do#        Fa#
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Si quelqu'un se blesse, Vite et sans faiblesse
Moi je fais d'la thérapie, Ma femme fait de la charpie
Et l'curé des bandes, Et l'curé des bandes
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
N'a jamais pu débander, N'a jamais pu débander
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

Sol                                                  Ré
L'évêque sent le fauve, S'il vient l'on se sauve
Sol                                    Ré   Do                           Ré
Moi je vais prendre un peu l'air, Ma femme va s'faire lanlair
Mim                 La       Sol          Ré
L'curé va s'faire foutre, L'curé va s'faire foutre
Sol                                            Ré
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
Sol                               Ré   Do               Ré
N'a jamais pu se faire foutre, N'a jamais pu se faire foutre
Mim                    La       Do        Ré        Sol
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

On a comme tout l'monde, Des fonctions immondes
Moi j'dis : « j'vais faire mes besoins », Ma femme dit : « j'vais au p'tit coin »
Et l'curé s'démerde, Et l'curé s'démerde
Mais le Grand Vicaire, De santé précaire,
N'a jamais pu s'démerder, N'a jamais pu s'démerder
C'est ce qui l'emmerde, C'est ce qui l'emmerde

 

  transposer la grille