L'ARC EN CIEL D'UN QUART D'HEURE


Paroles : Georges Brassens
Musique : Claude Duguet


Rém                                 Do                       Sib                La
Cet arc-en-ciel qui nous étonne, Quand il se lève après la pluie,
       Rém                    Do               Sib                  La
SŽil insiste, il fait monotone, Et lŽon se détourne de lui.
       Ré                           La    Ré                                  La
LŽadage a raison : la meilleure Chose en traînant se dévalue.
          Ré             Ré7                Sol Solm    Ré          La         Ré
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Personne ne lŽadmire plus.
                           Ré7                Sol Solm Ré  La Ré Rém
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Est superflu.

                                 Do            Sib                       La
Celui que lŽaura populaire, Avait mis au gouvernail quand
   Rém                    Do            Sib                     La
Il fallait sauver la galère, En détresse dans lŽouragan,
     Ré                      La           Ré                     La
Passé péril en la demeure, Ne fut même pas réélu.
          Ré             Ré7                Sol Solm    Ré          La         Ré
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Personne ne lŽadmire plus.
                           Ré7                Sol Solm Ré  La Ré Rém
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Est superflu.

                              Do                Sib                    La
Cette adorable créature, Me répétait : « je tŽaime tant
         Rém                       Do            Sib                    La
QuŽà ta mort, sur ta sépulture, Je me brûle vive à lŽinstant ! »
    Ré                             La         Ré                           La
A mon décès, lŽordonnateur Des pompes funèbres lui plut.
          Ré             Ré7                Sol Solm    Ré          La         Ré
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Personne ne lŽadmire plus.
                           Ré7                Sol Solm Ré  La Ré Rém
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Est superflu.

                                Do                   Sib                 La
Ce cabotin naguère illustre, Et que la foule applaudissait
    Rém                              Do                Sib                         La
A tout rompre durant trois lustres, Nul à présent ne sait qui cŽest.
     Ré                      La           Ré                 La
Aucune lueur ne demeure, De son étoile révolue.
          Ré             Ré7                Sol Solm    Ré          La         Ré
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Personne ne lŽadmire plus.
                           Ré7                Sol Solm Ré  La Ré Rém
LŽarc-en-ciel qui dure un quart dŽheure, Est superflu.

 

  transposer la grille